vendredi 31 mars 2017

La riposte de la DGED à l'offensive de Chris Coleman

Le 29 mars 2017, le hacker Chris Coleman a publié dénonçant la manipulation par la DGED du dénommé Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (MAK) qui dirige Ferhat Mehenni dont les accointances avec le Makhzen et avec Israël sont plus que prouvées.


La DGED n’a pas tardé à riposter. Deux jours après la publication de cet article, l’agence de presse algérienne APS a été piraté par les commandes informatiques de sa majesté le roi Mohammed VI.


Les pirates ont laissé un message laissant croire que c’est le mouvement kabyle qui se trouve derrière cette opération.


Se demandant « qui ça  pourrait bien être alors?, le site  Algérie1 signale qu’il s’agit peut-être d’un autre « coup fourré des snipers informatiques du Makhzen qui ciblent régulièrement les institutions algériennes ».


« Et dans leur volonté de faire diversion et semer le trouble ils donne un contenu "kabyle" à leur coup sachant la sensibilité du sujet à la veille des législatives. Quoi qu'il en soit et au moment où nous mettons en ligne ce papier, aucune réaction n'est venue de l'APS”, conclue-t-il.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire